Le patrimoine de Saint-Louis est en danger. Les dégradations et les restaurations désastreuses se multiplient sans que les outils réglementaires existants soient appliqués, dans l’attente de la publication du PSMV.

Mais les conditions semblent aujourd’hui réunies pour renverser cette tendance, aussi bien sur le plan institutionnel (recherche de synergie entre les autorités et les partenaires) que sur le plan des moyens matériels (évolution du Bureau du Patrimoine).

Ce projet s’insère dans le cadre des préconisations du Plan d’action proposé par la ville de Saint-louis, en collaboration avec l’UNESCO, en matière de sauvegarde du patrimoine.

La Commune de Saint-Louis souhaite qu’une Maison du Patrimoine voie le jour à Saint-Louis. La création de cette structure était initialement une des conditions d’inscription du site de Saint-Louis sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Humanité. Le manquement à cet engagement avait déjà été souligné, en 2005, lors de la 29e session du Comité du Patrimoine Mondial.

La Maison du Patrimoine constitue le pivot du dispositif de sauvegarde et mise en valeur du patrimoine. Ces principales missions peuvent être résumées ainsi :
- Assurer la coordination et la gestion du site,
- Suivi de la mise en œuvre du PSMV,
- Appui au contrôle et suivi des travaux, délivrance des autorisations de construire,
- Etudes et suivi des chantiers de réhabilitation,
- Action de formation et de sensibilisation…

Pour mener à bien ces actions, la Maison du Patrimoine a pour vocation d’accueillir des représentants de l’Etat, de la Commune, de l’UNESCO, des partenaires de la Coopération décentralisés, des services techniques….

Outil de pérennisation et de développement des activités initiées par la Coopération Décentralisée, la Maison du Patrimoine permettrait de répondre en partie à plusieurs enjeux liés à la promotion du patrimoine l’île de Saint-Louis
- l’information et la sensibilisation,
- la communication institutionnelle en rapport avec la Commune de Saint-Louis,
- la mise à disposition d’une synergie pour les actions d’évaluation, de contrôle, de rénovation du patrimoine bâti,
- la recherche de fonds pour des actions de réhabilitation.